Non. L’argent qu’on vous doit demeure dans votre dossier jusqu’à ce que vous le réclamiez. Par contre, c’est votre responsabilité de nous contacter pour le réclamer.
Oui. Des représentants de différentes fondations et organismes d’aide humanitaire nous courtisent pour récupérer les livres désuets de notre inventaire. Actuellement, nous leur remettons près de cent boîtes de livres annuellement.
Oui, là où SLU offre ses services. Nous comprenons qu’il est compliqué pour vous de retourner à votre ancien lieu d’études. Il nous fait plaisir de vous offrir ce service, surtout si vous avez continué de faire affaires avec nous.
Oui. Peu importe à quel CÉGEP vos livres ont été utilisés, nous les acceptons et tentons de les vendre pour vous. Les titres sont souvent les mêmes d’un CÉGEP à l’autre alors la probabilité de revente est tout de même assez élevée.
Simplement parce que la plupart des étudiants laissent des livres en vente au cours des deux premières semaines. La plupart des étudiants achètent aussi leurs livres dans cette même période. L’inventaire est donc presque tout écoulé à la fin de la 2e semaine de cours et très peu de livres nous arrivent par la suite. Par conséquent, même si nous prolongions nos heures d’ouverture, nous n’aurions pas plus de livres à offrir.
Le SLU est une activité commerciale de votre association étudiante. Comme tout commerce, elle est légalement tenue de charger et de remettre les taxes. Toutefois, en ce qui concerne les livres, la TVQ ne s’applique pas. Dans cette optique, nous devons donc nous compter chanceux… Lorsque nous achetons une voiture usagée, les deux taxes s’appliquent !

Rappelez-vous que nous n'offrons pas de mise de côté. Alors venez nous voir !

Vous avez d'autres questions ? Contactez-nous !



Coopérative de Bois-de-Boulogne

Association générale des étudiants de Montmorency

Amazon